L'opéra français au XVIIème siècle et l'influence de J-B. LULLY.

....................Sommaire....................... ...............Forum............................. ................Sondage............................... ....................Nous contacter.....................
I. Contexte au début du siècle.

Plusieurs éléments sont juxtaposés :

  • la tragédie de Corneille
  • les vers de Racine
  • une capacité orchestrale plus riche qu'en Italie
  • le goût du spectacle et de la danse
  • le niveau modeste de l'école de chant français.

L'opéra français est un compromis entre les airs et les ballets de cour (chantés) du XVIème et XVIIème siècle et l'opéra italien introduit au milieu du siècle par Mazarin.

Perrin et Cambert écrivent des Pastorales (1er opéras) et fondent l'académie royale de musique. Ils seront evincés par Lully.

II. Rôle de Jean Baptiste LULLY (1632-1687).

Comme Monteverdi le fit en Italie au début du siècle, Lully donne à la France ses premiers opéras de valeur : C'est la synthèse entre l'opéra italien et la tradition française du ballet de cours et divertissement d'où le rôle important de la danse.

Exemple : Sa collaboration avec Molière dans Le Bourgeois Gentilhomme (comédie ballet).

A écouter : Intermède des 4 danseurs (alternance de tempi et de timbres : cordes et bois) de LULLY.

Lully jouera le rôle de mufté (interprête officiel de la loi musulmane). Acteur, danseur, compositeur; il est d'abord surintendant de Louis XIV (1661) et exerce une domination musicale absolue.